L'OSTAR :

TRANSAT EN SOLITAIRE OBSERVER/EUROPE 1

 

"La" course en solitaire par définition. Celle que Tabarly a gagné 2 fois. "Gérard Lambert" avait été pensé pour cette transat. C'est une course contre le vent, dans des conditions plutôt difficiles - coup de vent sur coup de vent, iceberg, froid... Partis de Plymouth (GB) le 3 juin 1984, pour Newport (USA), je coupe la ligne d'arrivée 17 jours, 3 heures et 58 minutes plus tard... en 11ème position. Philippe Poupon le plus rapide avait mit 15 heures de moins. 15 heures c'est la différence entre un marin exceptionnel et moi... un monde. Ce n'est pas le tout d'avoir une des meilleur machine, il faut prendre la bonne route, bien gérer son sommeil...

Comme vous le voyez sur les photos "Gérard Lambert" pour cette fois était bleu et s'appelait Kermarine. Enfin un sponsor, dommage qu'il ait oublié de faire son chèque!!!

Attachez vos ceintures

enfin seul

Dès que le vent soufflera.... je repartira...

Atantique express